L’année dernière le groupe MédiPôle Partenaires faisait l’acquisition du Focal One et le déployait sur une dizaine d’établissements pilotes. Aujourd’hui, le déploiement continue sur la clinique Claude Bernard à Metz.

Avec 71 000 cas diagnostiqués chaque année, le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l’homme, devant le cancer du poumon et du colon. Pour traiter ce cancer, on avait tendance à traiter toute la prostate (chirurgie ou prostatectomie radicale, radiothérapie externe, curiethérapie et ultrasons focalisés). Or, quand le cancer est localisé, il est maintenant possible d’agir uniquement sur la zone atteinte.
Piloté par ordinateur, le dispositif médical délivre les ultrasons de haute intensité par l’intermédiaire d’une sonde endorectale. La chaleur intense, provoquée par la focalisation des ultrasons diffusés à travers la paroi rectale, détruit le tissu à l’intérieur de la zone ciblée au millimètre près. Focal One® est la dernière génération de machine issue du projet initié en 1989 à Lyon et faisant collaborer 3 partenaires : l’unité INSERM U556, le service d’urologie de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon et la société EDAP TMS pour le « développement d’un traitement efficace et non-invasif du cancer localisé de la prostate ». Ce dispositif est le premier au monde dédié à la thérapie focale (destruction de la zone tumorale uniquement). Il associe l’imagerie par IRM pour localiser les tumeurs, les ultrasons focalisés à haute intensité et l’échographie de contraste pour valider le traitement.
Outre le fait d’être une révolution technologique, le principal avantage de ce traitement s’adresse aux patients en préservant leur qualité de vie. Non invasive, la technique évite toute incision et limite les complications inhérentes au traitement du cancer de la prostate (incontinence et impuissance). Le traitement dure entre 30 minutes et 2 heures et peut être réalisé sous anesthésie loco-régionale (rachianesthésie). Focal One® permet ainsi un traitement local précis en une session, mais il est également répétable si nécessaire.

UNE TECHNIQUE DE POINTE AU SERVICE DES PATIENTS
L’Hôpital Clinique Claude BERNARD pourra désormais proposer cette alternative moins invasive de traitement du cancer de la prostate aux patients qui répondent aux critères de recrutement. Les établissements du groupe du Groupe MédiPôle Partenaires utilisent ce nouveau procédé avec le déploiement d’un appareil mobile sur l’ensemble du territoire national.
Ce développement contribue ainsi à un maillage de territoire harmonieux pour une coordination inter-établissements. Il permet d’optimiser davantage nos plateaux techniques et le service rendu à nos patients. Notre volonté est de répondre au mieux aux besoins de la population locale en facilitant l’organisation de la filière de soins et en améliorant les prises en charge.
« Cette dynamique technologique démontre l’engagement de l’Hôpital Clinique Claude BERNARD de poursuivre son développement par une politique d’investissements sur nos plateaux techniques, et s’inscrit dans notre stratégie médicale, notre volonté de développer des bonnes pratiques d’un projet médical d’excellence et ambitieux au service des patients. »

UNE CLINIQUE DE RÉFÉRENCE POUR LES PRISES EN CHARGE EN UROLOGIE
L’Hôpital Clinique Claude BERNARD est une clinique de 322 lits et places qui comptabilise plus de 47 000 séjours en 2015. Elle offre un plateau technique médico-chirurgical complet. Ses activités sont organisées en 4 filières : la filière cardio-vasculaire, la filière mère-enfant, la filière oncologie et la filière autres spécialités médico-chirurgicales.La Haute Autorité de Santé a souligné l’excellente qualité et sécurité de sa prise en charge des patients au travers d’une certification sans réserve ni recommandation. Les résultats 2014 des Indicateurs Pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) et des indicateurs de Lutte contre les Infections Nosocomiales, prouvent la volonté d’excellence envers ses patients que souhaite offrir l’équipe de la Clinique Pasteur à ses patients.
Avec plus de 649 séjours chirurgicaux en 2015, l’Hôpital Clinique Claude BERNARD est l’un des acteurs majeurs du département en chirurgie urologique. La cancérologie occupe une place conséquente dans l’activité des chirurgiens urologues de l’établissement.

UN PROJET FÉDÉRATEUR
Aujourd’hui, en France, trois appareils fixes sont installés à Lyon, Paris et Nantes.
L’acquisition d’un appareil mobile vient donc conforter un des axes majeurs de la stratégie médicale : des prises en charge de proximité au bénéfice des patients. Elle s’inscrit parfaitement dans une logique inter-territoriale pour des cliniques attractives avec des dynamiques de développement innovant.
Autres atouts de ce projet :
– fédérer et renforcer le lien entre les différentes équipes médicales d’urologie des cliniques pour échanger et diffuser cette nouvelle pratique ;
– valoriser la recherche clinique et mettre en place un protocole de suivi des patients avec des indicateurs médico-économiques.

LE CANCER DE LA PROSTATE
Le cancer (ou adénocarcinome) de la prostate est la tumeur maligne la plus fréquente chez l’homme (36%) loin devant le cancer du poumon (14%) et le cancer du côlon (10,4%).
On compte 71 000 nouveaux cas de cancer de la prostate chaque année en France. Cependant, il ne se place qu’au 3e rang des décès par cancer car les chances de guérison en cas de diagnostic précoce sont très élevées.
Les cancers sont classifiés selon leur degré d’extension du stade T1, dont la tumeur est non palpable (cancer détecté par test sanguin et biopsie), au stade T4 correspondant à une extension régionale plus large pouvant atteindre le col de la vessie et/ou le rectum.
Lorsque le cancer est localisé (stades T1, T2), il peut être traité par différentes méthodes en fonction de ses caractéristiques et des choix du patient. Parmi les options, on cite : la chirurgie ou prostatectomie radicale, la radiothérapie externe, la curiethérapie (ou brachythérapie) et les ultrasons focalisés.

TRAITEMENT FOCAL DU CANCER DE LA PROSTATE AVEC FOCAL ONE®
Focal One® est un appareil médical piloté par ordinateur, destiné au traitement des cancers localisés de la prostate par ultrasons focalisés (HIFU= High Intensity Focused Ultrasound).
Focal One® peut être indiqué :
– en première intention pour les patients porteurs d’un cancer localisé stade T1-T2 (Gleason 6 ou 7, PSA inférieur à 15) selon leur âge et leur état général ;
– en traitement de rattrapage pour les patients présentant une récidive locale d’un cancer de prostate initialement traité par radiothérapie.